Fatigue du train principal à lame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fatigue du train principal à lame

Message  Remy le Mer 28 Oct 2015, 14:52

J'ai l'impression que mon train principal est fatigué. Les roues ne sont plus perpendiculaires au sol mais ont un angle de quelques degrés par rapport à la verticale.

De plus, la quille à l'arrière n'est plus qu'à quelques dizaines de centimètres lorsque je charge la mule, ce qui me semble "louche".

Enfin, je touche la quille à l'arrondi si je pose sans volet et que j'essaye d'amener la machine à 80km/h au toucher.

Qu'en pensez-vous?. L'un d'entre vous a-t-il déjà eu à changer son train principal?. Avez-vous déjà mesuré la hauteur de votre quille?.

Savez-vous s'il existe un moyen de redonner de la vigueur à une jambe de train fatiguée (une sorte de viagra aéro??). Je suppose que l'instalation de cables de rappel, outre l'aspect esthétique, feraient perdre quelques km/h.

Dynaéro me dit qu'ils ont relativement rarement eu ce cas de figure. Etant donné que je vois rarement d'autre MCR, difficile de se faire une idée. Je mets une photo qui donne une idée.

" />

Remy

Nombre de messages : 124
Age : 38
Localisation : Chambéry
Constr./proprio. : Propriétaire MCR 175 F-JERF
Date d'inscription : 04/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue du train principal à lame

Message  Luciano Jannone le Mer 28 Oct 2015, 17:11

Bonsoir Rémy,

à ta place, je commencerais par vérifier les silent-blocs de fixation du train d'atterrissage.

Sinon, tu pourrais te mettre en rapport avec Didier Coddens à Baisy-Thy; il pourra probablement te donner un avis plus qu'autorisé.

http://www.ulm.be/

Bons vols,
Luciano

Luciano Jannone

Nombre de messages : 391
Localisation : Bruxelles
Constr./proprio. : Propriétaire depuis juin 2009 d'un superbe MCR01-UL 100cv (sn: 394) acheté neuf en 2009 et qui a déja parcouru plus de 700h de vol
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gestimmo.be/forumdreamplanet/

Revenir en haut Aller en bas

Fatigue du train principal

Message  presto le Mer 28 Oct 2015, 20:51

Bonsoir,
Commence par gonfler tes pneus du train principal à 2,5kg.Sur la photo,les pneus du train principal me paraissent avoir un plat au contact avec le sol.Sinon je ne suis pas choqué par l'assiette au sol.Le frottement de la quille au décollage lisse vient d'un cabré de rotation trop fort à une vitesse trop basse.
Il me semble que les roues des MCRULC ont un carrossage négatif "naturel" (angle extérieur avec le sol > 90°).
Bons vols
Presto


presto

Nombre de messages : 125
Localisation : LFED Bretagne
Constr./proprio. : Proprio ULC N°356 912ULS
Date d'inscription : 20/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue du train principal à lame

Message  RIAZUELO le Mer 28 Oct 2015, 22:07

Bonsoir Rémy,

La vue de profil de ton avion n'est pas inquiétante ... bien que le passager ne semble pas très lourd  Very Happy  

Tu peux effectivement vérifier la santé de tes silent bloc en bloquant les roues avec tes magnifiques freins BERINGER et en observant ce qui se passe (en levant ou enlevant les sièges) au niveau des silent blocs quand on pousse d'avant en arrière.

Un œil averti peut aussi détecter une anomalie en observant le roulage ...

Je procède toujours (sur les conseils de CR) à chaque mise en stationnement, à la mise au repos de l'arceau de train en soulevant une aile ou l'arrière de l'avion.
Le train ne travaille qu'au sol et pendant les milliers d'heures de parking (8760 h par an moins les heures de vol !) une contrainte continue sur le train n'est pas sans effet.

Bon roulage ...

Michel

RIAZUELO

Nombre de messages : 807
Localisation : CHOLET LFOU
Constr./proprio. : Constructeur VLA F-PMTR
Date d'inscription : 23/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue du train principal à lame

Message  Luciano Jannone le Mer 28 Oct 2015, 22:51

Bonsoir Michel,

La manoeuvre que tu décris doit elle aussi être effectuée après que l'appareil a roulé à vide dans le hangar ? Ou bien n'est elle nécessaire qu'au parking juste après que l'équipage a quitté  l'appareil après le vol ?

Bons vols
Luciano

Luciano Jannone

Nombre de messages : 391
Localisation : Bruxelles
Constr./proprio. : Propriétaire depuis juin 2009 d'un superbe MCR01-UL 100cv (sn: 394) acheté neuf en 2009 et qui a déja parcouru plus de 700h de vol
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gestimmo.be/forumdreamplanet/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue du train principal à lame

Message  Emmanuel76 le Jeu 29 Oct 2015, 06:43

Bonjour à tous,

Pour moi l’assiette au sol est dictée, certes par la hauteur de la lame de train principal mais également par la longueur de la jambe de train avant, qui elle, dépend de la raideur des sandows de rappel. N’y a-t‘il pas là une partie de l’explication ?

Je ne parle que de l’assiette au sol, et pas du fait que « je touche la quille à l'arrondi si je pose sans volet et que j'essaye d'amener la machine à 80km/h au toucher », qui n’a rien à voir avec la longueur de la jambe de train avant, mais plutôt avec la hauteur du train principal.

Emmanuel76

Nombre de messages : 68
Age : 38
Localisation : Normandie
Constr./proprio. : Constructeur MCR01 ULC n°423
Date d'inscription : 23/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fatigue du train principal

Message  presto le Jeu 29 Oct 2015, 09:05

Frotter la quille à l'attero,lisse,relève surement d'un cabré d'arrondi trop fort couplé à une vitesse basse.
C'est une technique utilisée en train classique sur des avions ayant tendance à rebondir facilement:on fait toucher prudemment la roulette de queue avant le train.Pour un tricycle,c'est bien sur une erreur.
Ceci dit,atterir en lisse est surtout réservé aux atteros avec du vent fort avec rafales et vitesse augmentée,ceci pour éviter les effets de gradient de vent.
En dehors de ce cas,je ne vois pas l'intérêt d'atterrir lisse.
Tout cela ne résout pas l'éventuel problème de l'assiette sol trop cabrée : train auxiliaire trop long,cintre train fatigué,silent bloc altérés,gonflage donc hauteur des pneus.
Presto

presto

Nombre de messages : 125
Localisation : LFED Bretagne
Constr./proprio. : Proprio ULC N°356 912ULS
Date d'inscription : 20/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue du train principal à lame

Message  RIAZUELO le Jeu 29 Oct 2015, 17:10

Luciano Jannone a écrit:La manoeuvre que tu décris doit elle aussi être effectuée après que l'appareil a roulé à vide dans le hangar ? Ou bien n'est elle nécessaire qu'au parking juste après que l'équipage a quitté  l'appareil après le vol ?
Je fais la manip quand je laisse l'avion en stationnement. L'idée est que le parallélisme du train n'est pas très maitrisé et que le fait de rouler, même à vide, en AV ou en AR (c'est selon) peut conduire à écarter les roues. Cela ne peut pas nuire de relâcher la contrainte, même si elle est faible, car on sait qu'elle va s'exercer très longtemps.

Bons vols à tous, la saison dite "mauvaise" est celle où on profite des plus beaux ciels ...
Michel

RIAZUELO

Nombre de messages : 807
Localisation : CHOLET LFOU
Constr./proprio. : Constructeur VLA F-PMTR
Date d'inscription : 23/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue du train principal à lame

Message  Remy le Dim 01 Nov 2015, 20:35

Merci pour les conseils. J'ai du mal à savoir si le silent bloc doit etre changé, il m'a l'air juste "compressé" mais pas encore mur pour la retraite. Je mets une photo pour qui a un avis...

" />

Remy

Nombre de messages : 124
Age : 38
Localisation : Chambéry
Constr./proprio. : Propriétaire MCR 175 F-JERF
Date d'inscription : 04/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue du train principal à lame

Message  RIAZUELO le Mar 03 Nov 2015, 08:06

Bonjour Rémy et à tous,

Avec une telle visi sur les silent blocs tu dois pouvoir observer la présence de jeux en agitant l'avion comme dit plus haut. On peut être trompé par le jeux (normal) des étriers de freins. Dans ce cas il faut bloquer la roue avec 2 cales et là, s'il y a a du jeu, c'est le silent bloc.

C'est toujours bon à vérifier, mais cela n'a rien à voir avec l'assiette de l'avion au sol, liée à d'autres éléments de la géométrie à la construction et d'un possible affaissement du train.

Bons vols, où on peut flirter avec la nuit aéronautique sans rentrer à la maison à une heure où on se chope des croix rouges ...  Very Happy

Michel

RIAZUELO

Nombre de messages : 807
Localisation : CHOLET LFOU
Constr./proprio. : Constructeur VLA F-PMTR
Date d'inscription : 23/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue du train principal à lame

Message  nicolasm le Jeu 05 Nov 2015, 20:13

Bonsoir,
ton silent bloc est monté de travers. Les parties métalliques doivent être montées dessus/dessous pour reprendre tous les efforts verticaux. Les blocs caoutchouc de chaque côté permettent les (petits) déplacements des fixations de la lame de train sous l'effet de sa déformation en flexion.
Sur ton avion le silent bloc en photo est tourné de 120°. Du coup il encaisse très mal les efforts verticaux, et sur-contraint les fixations en latéral.
On voit que le caoutchouc n'a pas l'air trop endommagé, mais qu'il s'est déchaussé du silent bloc. En remettant le silent bloc à l'endroit tu peux le sortir complètement, si il est d'un seul morceau tu peux tenter de le recoller à la colle à verrière. (à surveiller !!!).
Tu devrais vérifier les 4.
Nicolas

nicolasm

Nombre de messages : 31
Localisation : La Rochelle
Constr./proprio. : Dyn'Aéro / MCR Sportster n°47
Date d'inscription : 12/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue du train principal à lame

Message  RIAZUELO le Jeu 05 Nov 2015, 22:01

Bonsoir à tous,

Cette photo devrait compléter ce qu'explique Nicolas …



Un peu de boulot pour l'hiver ....

Michel

RIAZUELO

Nombre de messages : 807
Localisation : CHOLET LFOU
Constr./proprio. : Constructeur VLA F-PMTR
Date d'inscription : 23/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Posé, pas cassé... ben... peut-être que si !

Message  CHARLIER le Ven 06 Nov 2015, 08:24

Bonjour,
Moi, sur la photo, je vois surtout qu'il est cassé ?! (base à gauche), espérons qu'il s'agit d'un "effet d'optique".

Un regard aux gammes ?, le positionnement y est expliqué.

Bon travail,

CHARLIER

Nombre de messages : 271
Localisation : Dalhem, Belgique
Constr./proprio. : MONTEUR :o) MCR01 ULc n° 135
Date d'inscription : 02/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue du train principal à lame

Message  Remy le Jeu 03 Déc 2015, 09:50

Génial d'avoir cette info!!. Je ne vois la réponse que maintenant (l'envoi de mail auto en cas de réponse ne semble pas avoir fonctionné). Je vais en effet tout démonter et le remonter dans le bon sens. Apres certains aterros (pourtant des "kiss", sur ma piste de 2.5Km), la quill était à moins de 20cm du sol... J'espère qu'il va notablement se redresser après correction du "bug de montage".

Remy

Nombre de messages : 124
Age : 38
Localisation : Chambéry
Constr./proprio. : Propriétaire MCR 175 F-JERF
Date d'inscription : 04/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Procédure pour changer les silent blocs

Message  Remy le Ven 05 Fév 2016, 20:38

Après avoir regardé en détail, il me semble que le changement de ce silent bloc représente un chantier considérable. Sachant que je sors de 3 semaines de travail sur le MCR, ce sera partie remise pour l'hiver prochain.

Les étapes que j'ai identifiés sont les suivantes:

- Pose de l'avion sur tréteaux
- Démontage du systeme de volets (les roulements empechent l'acces au silent bloc)
- Démontage des ailes (idem)
- Dévissage des supports de silent bloc

Le probleme est que:
- les vis sont très difficilement accessible (quasi noyées dans la résine) et difficile d'acces. Pas garantie de pouvoir les remettre....
- Je ne suis pas sur de pouvoir tourner les silents blocs sans sortir la lame.

S'il faut sortir la lame, comment s'y prendre?. Je suppose qu'il faut que le fuselage soit relativement haut (utilisation d'une "grue")?.

Bref, tout ca ne me fait vraiment pas envie...




Remy

Nombre de messages : 124
Age : 38
Localisation : Chambéry
Constr./proprio. : Propriétaire MCR 175 F-JERF
Date d'inscription : 04/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue du train principal à lame

Message  CHARLIER le Sam 06 Fév 2016, 09:41

Remy a écrit:...ce sera partie remise pour l'hiver prochain.

Bonjour,
sur ta photo ici, c'était donc bien un effet d'optique ou une trace de peinture "ZOLATONE", tant mieux !
Bon courage quand même.

CHARLIER

Nombre de messages : 271
Localisation : Dalhem, Belgique
Constr./proprio. : MONTEUR :o) MCR01 ULc n° 135
Date d'inscription : 02/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue du train principal à lame

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum