MCR 01 ULC Remorqueur

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  Godzilla le Lun 16 Mar 2015, 17:10

Oui,

C'est bien une question de culture.
En son temps, le Rallye 180cv avait été choisi sur appel d'offre face au Piper Pawnee 235.
l'un des arguments était qu'avec le Pawnee, il y avait trop de puissance et on ne sentait pas la masse d'air. C'est un peu n'importe quoi.

En fait, à de rares exception prés (Midour ...), il n'y a pas eu d'avion spécialement conçu pour le remorquage.

Aujourd’hui, il faut remplacer les avions: notre Rallye a sans doute connu Mail 68. Sur étagère, il n'y a guère de choix. Une des options est de choisir un ULM.
- plus d'EASA
- formation (administrative) plus simple


Reste que les ULM n'ont pas été prévus pour remorquer : un MCR est une bête de course, taillée pour la vitesse. La même machine dotée d'un profil moins affuté, plus porteur mais plus limité en vitesse conviendrait parfaitement. Hélas, elle n'existe pas. Donc on essaiera de faire avec un MCR standard.

Je crois que le marché des avions "certifiés" pour faire du remorquage est mort.
Dyn'Aero annonce se lancer dans l'élaboration d'un VLA ecole/remorquage. Je ne sais pas pour l'école avion, mais pour le remorquage c'est mal parti ! J'espère qu'ils n'investissent pas trop là dessus.
Entre un ULM même imparfaitement adapté et une machine certifiée, le choix des clubs de vol à voile est définitivement fait.

Il est d'ailleurs vraisemblable que la prochaine version de planeurs sera ULM. La classe 13,5m est déjà là, et les premiers biplaces école vont sortir.

Les clubs vol à voile tout ULM, c'est demain !

Godzilla

Nombre de messages : 16
Localisation : Pyrénées
Constr./proprio. : Proprio (mais pas d'un MCR)
Date d'inscription : 01/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  Admin le Lun 16 Mar 2015, 20:21

Je suis aussi convaincu que la solution du remorquage ULM est une bénédiction pour les aéroclubs :

- coûts réduits
- possibilité de faire à nouveau l'entretien au sein du club quand cela devenait de plus en plus compliqué avec les avions certifiés.
- combinaison idéale avec un treuil (un treuil seul ne permet pas d'avoir une activité campagne digne de ce nom et l'utilisation d'un remorqueur certifié seul rendait les tarifs de mise en l'air de plus en plus exorbitants) (Et le treuil a le gros défaut de nous laisser vertical du terrain quand on voit les gros cumulus à quelques encablures…)
- peut être combiné avec une utilisation formation/voyage ULM classe 3 au sein du club (la demande est de plus en plus forte)
- la présence du parachute de structure libère le pilote de porter un parachute sur le dos

Le MCR 01 ULC lui-même a l'avantage d'être un excellent remorqueur reconnu (voir les Suisses) avec des performances dignes d'un DR400.
Le seul réel concurrent serait le Dynamic WT9, mais ce dernier étant en surpoids, il ne peut pas vraiment emmener deux pilotes (pour la formation par exemple) sans tricher un peu. Le MCR 01 ULC fait 40 kg de moins…
De plus, quand on veut suivre la mécanique, l'entretien, l'usure d'un remorqueur, il vaut mieux avoir un avion dépouillé comme le MCR 01 ULC qu'un WT9 tout beau tout caréné de partout où il faut démonter des caches pour accéder à tous les organes sensibles ne serait-ce que pour avoir l'oeil dessus. Du coup, le côté tout beau tout propre du WT9 peut devenir un inconvénient.

Oui, je lorgne de plus en plus sur les planeurs ULM. Le Silent 2 me plaît énormément ;-)
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1449
Localisation : Uzès (LFNU)
Constr./proprio. : Ex-proprio d'un VLA et d'un ULC remorqueur planeur, recherche un 4S
Date d'inscription : 09/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mcr01passion.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  CHARLIER le Mar 17 Mar 2015, 19:52

Bonjour godzilla,

Tu sembles bien connaître le monde du vol à voile que j'ai quitté voici bien longtemps... je n'en ai conservé qu'une haute opinion de moi même Surprised)

Je n'ai pas non plus suivi les résultats des travaux de C. ROBIN relatifs à l'ULc remorqueur.

Cela date de 2005 ! fichtre que le temps passe vite !
Ten years after... :
- finalement, quoi de neuf dans l'ULc remorqueur ?
- combien sont ils ?
- que sont-ils devenus ?
- comment expliquer le silence de DynAéro ?

CHARLIER

Nombre de messages : 352
Localisation : Dalhem, Belgique
Constr./proprio. : MCR01 ULc n° 135
Date d'inscription : 02/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  CHARLIER le Mar 17 Mar 2015, 19:55

@godzilla encore,
>...que j'ai quitté voici bien longtemps
Mais un retour dans un moyen terme n'est pas impossible avec des machines comme le TAURUS de PIPISTREL...

As-tu un avis sur cette machine ? (en version ELECTRO G2) ?

CHARLIER

Nombre de messages : 352
Localisation : Dalhem, Belgique
Constr./proprio. : MCR01 ULc n° 135
Date d'inscription : 02/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  Godzilla le Mar 17 Mar 2015, 20:47

De ce que je sais des MCR qui ont remorqué et qui remorquent.

Il me semble que c'est Falaise qui a utilisé un MCR ULC comme remorqueur, avant que la réglementation n'autorise le remorquage d'un planeur certifié avec un ULM non certifié.
ça marchait pas mal. Mais ils ont dû arrêter pour des questions administratives.

Plus tard, le mouvement vélivole, proprio d'un stock de moteurs 180 CV a dépensé une petite fortune pour développer le MCR 180 cv. C'est un bel oiseau, super efficace en remorqué. Mais il n'a jamais vraiment dépassé le stade du proto. Je crois que 3 ont été construits. A ce moment là, les clubs n'étaient pas encore persuadés de la nécessité de remplacer les Rallye. Puis vint l'autorisation de remorquer avec des ULM.

Le protocole de validation des ULM remorqueur passe un cahier des charges assez complet, tant dans la définition de la machine que son exploitation. Ce CDC ferait bondir (à juste titre) tout bon ULMiste:
- définition du modèle figé
- test en vol par un pilote d'essai
- élaboration d'un manuel d'utilisation qui stipule le mode de formation des pilotes, le lieu d'usage (?)  et la traçabilité de la maintenance.
Tout ça à l'air bien complexe, mais nous sommes habitués aux tracasseries papivores et finalement l'opération est absolument rentable. Exit donc le MCR 180, en avant les ULM.

Entre temps, il y eut les Ecolight: MCR ULC avec un 914. En Suisse, ça à l'air de bien marcher (je pense que c'est la combinaison idéale: le surcroit de puissance doit être déterminant quand il s'agit de sortir un biplace de la boue). Hélas incompatible avec notre réglementation. Et les allemands aussi s'y sont mis avec succès.

Donc, un certain nombre d'ULM furent validés en France, dont le MCR, le Dynamic, le Vl3, le Tétras, le C42... Je ne les connais pas tous.

D'ynAero propose un MCR ULC équipé remorqueur sur son site. Je crois bien que notre "admin" a participé à sa définition. Cette machine rentre parfaitement dans notre cahier des charges. Elle figure naturellement dans notre short list (Dynamic, Tetras, Sensation & VL3).

Aujourdh'ui, mon club a décidé d'acheter un ULM remorqueur. Le planning est un peu figé par des contraintes budgétaires dont je tairai les détails (qui vous rendraient jaloux). Nous devrions passer commande cet été pour livraison au printemps 2016.
Nous sommes en relation directe avec Dyn'Aero, puisque nous travaillons avec eux sur d'autres domaines.
Au passage, ce sont des gens discrets et efficaces. Nos relations sont excellentes. Leur proximité et ces relations sont bien sûr en faveur du MCR.

Je les ai  sollicités pour un essai "grandeur". Pour l'instant il semble qu'ils ne disposent pas d'une machine prête. On dirait que ça devrait changer. Le monde de l'aéronautique est tout petit.

Curieusement, j'ai noté une certaine frilosité de certains constructeurs ULM (dont les plus réputés) concernant le remorquage des planeurs. C'est sans doute lié au cadre réglementaire et à la réticence encore perçue a certains niveaux de la DGAC. Ce n'est pas parce que c'est légal que cette pratique est bien acceptée par tous. Il semble que nous bénéficions encore d'aéro freins biologiques...

Concernant les planeurs ULM a dispositif d'envol incorporé, je n'en n'ai jamais piloté. Par contre, je côtoie régulièrement leurs pilotes qui n'en disent que du bien. Encore une fois, les grand constructeurs se lancent dans la brèche ULM et ce sera l'avenir du Vol à Voile. Pour bientôt d'ailleurs une catégorie ULM sans moteur. Pour l'instant ça n'existe pas !

J'ai un peu volé sur des planeurs autonomes et je me dois de  rappeler qu'un moteur qui est resté longtemps dans sa soute ne va pas forcément démarrer au moment où on en aura besoin. C'est une manip à réaliser exclusivement en local immédiat d'une zone atterrissable réellement sûre (beau champ ou aérodrome). Une grande avancée réside dans le FES, qui ne choquera pas les modélistes. http://www.front-electric-sustainer.com/ . Des motoplaneurs ULM sont dispos avec le FES, ce qui le rend autonomes. J'aurais (encore) des sous à dépenser, c'est par là que je regarderais. Et oui, le Silent Electro G2 me semble l'arme absolue. http://www.alisport.com/eu/eng/silent2electro.htm

Welcome back !

Godzilla

Nombre de messages : 16
Localisation : Pyrénées
Constr./proprio. : Proprio (mais pas d'un MCR)
Date d'inscription : 01/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  CHARLIER le Mer 18 Mar 2015, 09:49

Bonjour Godzilla, à tous,
Grand merci pour cet éclairage qui convient parfaitement au quidam que je suis en matière de "remorqué".

>... Falaise qui a utilisé un MCR ULC ... ...ça marchait pas mal. Mais ils ont dû arrêter pour des questions administratives.
Le fait que cela fonctionne est établi ! sinon C ROBIN n'aurait pas monté un tel projet !
On peut reprocher à l'homme certains manquements "de gestionnaire" mais pas d'être "techniquement  hors du coup" !
Et d'aillieurs...

>le MCR 180 cv. C'est un bel oiseau, super efficace en remorqué.
>...il n'a jamais vraiment dépassé le stade du proto.
Les difficultés "de gestion" de DYNAERO n'étaient pas seules en cause.
>..."les clubs n'étaient pas encore persuadés de la nécessité de remplacer les Rallye...
J'aime bien ta manière de dire cela comme cela !!!
>Le protocole de validation des ULM... ...Ce CDC ferait bondir (à juste titre) tout bon ULMiste:
Toute entreprise comporte différentes facettes et la grosse difficulté est de pouvoir TOUTES les gerer avec succès !
Considérer qu'il suffit d'une bonne idée pour réussir est une ...mauvaise idée.
Les aspects techniques ne sont qu'une partie de la problématique.
En passant par les différents aspects indispensables à la réussite, on arrive aux plus délicats : la convergence des intérêts et la confiance qu'il faut obtenir de la part de TOUS ! les partenaires autant que les clients  !

>Entre temps, il y eut les Ecolight: MCR ULC avec un 914. En Suisse, ça à l'air de bien marcher...
Oui, c'est ce que l'on cite ...souvent mais :
>...Hélas incompatible avec notre réglementation.
>...les allemands aussi s'y sont mis avec succès.

Les Allemands et le MCR... ce n'est pas une histoire facile.
>D'ynAero propose un MCR ULC équipé remorqueur sur son site.
Ben oui, depuis 2005, il me semble mais quelles sont les modifications apportées en 10 ans à cette machine ?
C. ROBIN avait bien parlé de devoir revoir le refroidissement (on ne va pas revenir sur la PORCHE 911S qui chauffe un peu quand bridée et à qui il a fallu ajouter un volet de capot  Laughing ) et bien que celui-ci considérait qu'il s'agissait d'une modification importante... le temps alloué pour la faire me semble suffisant.
Mais est-il possible que rien d'autre ne mérite une adaptation ?
Cela serait vraiment incroyable, non ?
C'est vrai que la relative fragilité de l'appareil peut, a priori, inquiéter mais en contre-partie TOUT ou presque est réparable et, je suis d'accord, il s'agit surtout de procédures à respecter pour ne pas abîmer la machine.  Par exemple : la fragilité de la verrière et du rebord cabine ne pose en fait aucun problème si on a la bonne approche.

>Aujourdh'ui, mon club a décidé d'acheter un ULM remorqueur... ...des contraintes budgétaires dont je tairai les détails...
Jaloux, non pas du tout, il ne faut surtout pas confondre (tous) les paramètres d'un particulier avec ceux d'une organisation.
>...Nous sommes en relation directe avec Dyn'Aero, puisque nous travaillons avec eux sur d'autres domaines.
Ha?
>Au passage, ce sont des gens discrets et efficaces...
Absolument, mais ma remarque n'était pas destinée à "AUPA" qui prends peu à peu ses marques, mais bien à DYNAERO en général depuis 2005 sur ce dossier : pas de réel feed-back et "je ne me l'explique pas" (mais sans compétence sur le dossier) avec un "problème" technique insurmontable mais plutôt par la volonté d'avancer "masqué".  Mais, encore faut-il avancer...  Sad
>...Leur proximité et ces relations sont bien sûr en faveur du MCR.
Oui, bien entendu, c'est bien normal !  De plus, cela est reproductible  -la proximité et les bonnes relations- mais il s'agit d'un investissement fort fort important.
>Je les ai  sollicités pour un essai "grandeur"... ...il semble qu'ils ne disposent pas d'une machine prête.
>On dirait que ça devrait changer... ...Le monde de l'aéronautique est tout petit.

Oui... difficile de rester masqué bien longtemps... si on avance   Shocked
>Curieusement, j'ai noté une certaine frilosité... ...d'aéro freins biologiques...
bis :
J'aime bien ta manière de dire cela comme cela !!!
Toute entreprise comporte différentes facettes et la grosse difficulté est de pouvoir TOUTES les gerer avec succès !
Considérer qu'il suffit d'une bonne idée pour réussir est une ...mauvaise idée.
Les aspects techniques ne sont qu'une partie de la problématique.
En passant par les différents aspects indispensables à la réussite, on arrive au plus délicat : la convergence des intérêts et la confiance qu'il faut obtenir de la part de TOUS ! les partenaires autant que les clients  !


J'espère que les planeurs (et ils sont légions) qui auront besoin d'un remorqueur pour "vivre" trouveront leur bonheur sans être (trop) victime des inévitables effets pervers.
Et j'aimerais que les MCR01 ULc remportent une bonne part de ce marché !
Ceci, d'autant que j'ai un MCR01 ULc "STANDARD" !!!  Very Happy

Maintenant concernant les planeurs ULM a dispositif d'envol incorporé :

>...je côtoie régulièrement leurs pilotes qui n'en disent que du bien.
Oui, mais pour avoir un avis objectif il est bon d'écouter aussi ceux qui n'en ont pas !!! voire ceux qui en ont eu un !!!
Le discourt du gars qui te vante sa nouvelle voiture... tu sais "la PORCHE 911s formidable pour tracter en vacances..." ;o)

>...les grand constructeurs se lancent dans la brèche ULM et ce sera l'avenir du Vol à Voile.
Chuuuut tu vas faire buzz chez les puristes un peu comme les "avions d'avant" avec les ...ULM Surprised

>Pour bientôt d'ailleurs une catégorie ULM sans moteur. Pour l'instant ça n'existe pas !
Oui, en fait, il faut bien le dire : quand on le dit : ça fait bizarre !!!

>...un moteur qui est resté longtemps dans sa soute ne va pas forcément démarrer...
TRÈS JUSTE et dire que si il n'y a pas de moteur on en est au même point... est une énorme erreur car on ne sera pas au même POINT !!!
Mais c'est une des principales raisons qui me font opter pour une motorisation Electrique ! (avec, aussi, des contraintes mais différentes)
Il me semble que nous nous sommes mal compris car si le SILENT 2 ELECTRO est une petite merveille, il est monoplace et je rechercherais un bi-place ainsi qu'une TOTALE autonomie.

Le système FES (formidable) n'est ACTUELLEMENT pas encore capable (je crois) de décoller un biplace.

C'est pourquoi je regarde le "PIPISTREL TAURUS G2 ELECTRO" ou son "successeur"
Les gars qui en ont un et qui font des essais écrits pour la presse sont très contents Surprised

Encore merci GODZILLA.


Dernière édition par CHARLIER le Jeu 19 Mar 2015, 08:19, édité 1 fois

CHARLIER

Nombre de messages : 352
Localisation : Dalhem, Belgique
Constr./proprio. : MCR01 ULc n° 135
Date d'inscription : 02/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  Godzilla le Mer 18 Mar 2015, 19:17

Pour faire bref:
FES sur un planeur monoplace "classique" ne permet pas de décoller, même si cela a été démontré
FES sur un planeur monoplace ULM permet de décoller. Mais l'énergie consommée est considérable au regard de la capacité embarquée. On voit parfois (souvent ...) ces machines décoller de façon plus classique et garder leur énergie pour éviter les vaches.

Pas de retour encore sur le Taurus e.
Par contre, les Arcus e semblent aussi souffrir de ce manque d'allonge après décollage autonome. Celui qui s'est planté l'an dernier dans les Alpes a été démonté par les équipes du constructeur. Personne n'osait y toucher.

Restent les Antares, mais c'est une autre aventure.

En biplace ULM: le Taurus + un bon pote avec un MCR et un crochet de remorquage.

Godzilla

Nombre de messages : 16
Localisation : Pyrénées
Constr./proprio. : Proprio (mais pas d'un MCR)
Date d'inscription : 01/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  heulin le Mer 18 Mar 2015, 20:30

Bonsoir,
Voici un planeur de rêve qui ferait un formidable duo avec l'ULC remorqueur!!! :     http://windward-performance.com/sparrowhawk/specifications/

Les américain avaient un certain retard sur les composites Est-Européen (il suffit de comparer la propretée des collages d'un Cirrus avec un Da 40 ou un Aquila) mais ce planeur semble rattraper le passé au vu de sa masse à vide.
Problême, ce beau joujou n'est pas classifiable planeur ultra léger en France, sauf à lui mettre un moteur pour l'appeller ULM.
Un peu plus 70 kg à vide à en croire la doc!!!!
Avec un ULC se serait "Funtastique" pour le monde du VV même si le tarif que l'on m'avait confié (dont je ne suis plus très sur) devait être au alentours de 70 000€.
Et oui le KG de carbone coute cher, mais Dieu qu'il est beau!!!
Serge
avatar
heulin

Nombre de messages : 70
Age : 52
Localisation : eure et loir Chartres 28000
Constr./proprio. : propriétaire MCR 01 UL n° 121
Date d'inscription : 19/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  CHARLIER le Mer 18 Mar 2015, 21:10

Godzilla a écrit:
Pas de retour encore sur le Taurus e.
...les Arcus e semblent aussi souffrir de ce manque d'allonge après décollage autonome...

...Restent les Antares, mais c'est une autre aventure.

En biplace ULM: le Taurus + un bon pote avec un MCR et un crochet de remorquage.

Un petit regard vers la fabuleuse et exponentielle rapidité d'évolution de la densité énergétique des batteries laisse penser qu'il ne faut pas trop se braquer sur les performances actuelles.
Bien évidemment, cela doit quand même pouvoir "fonctionner".

C'est vrai que l'on devient vite "gourmand" : je voudrais mon autonomie ET de l'allonge Very Happy

@Heulin,
C'est vrai qu'il est beau !

CHARLIER

Nombre de messages : 352
Localisation : Dalhem, Belgique
Constr./proprio. : MCR01 ULc n° 135
Date d'inscription : 02/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

MCR 01 ULC Remorqueur

Message  presto le Mer 18 Mar 2015, 22:46

Bonjour aux vélivoles ULMistes.
Question : Les Planeurs monoplaces et biplaces avec dispositif d'envol intégré,qui répondent aux spécifications Annexe 2 et françaises en matière de puissance max,vitesse mini de vol,masse en vol et à vide maxi,sont ils considérés règlementairement en France comme des ULM classe 3,et donc peuvent etre pilotés avec le brevet/licence Classe 3 à durée illimitée,sans visite médicale,sans obligation d'adhérer à la FFVV,avec une assurance type ULM (éventuellement non fédérale FFPLUM si on ne le souhaite pas adhérer à cette fédération) ?
Bons vols
Presto

presto

Nombre de messages : 158
Localisation : LFED Bretagne
Constr./proprio. : ex proprio ULC
Date d'inscription : 20/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  Godzilla le Jeu 19 Mar 2015, 05:35

Oui Presto. Attention quand même: le Vol à Voile est un art exigeant qui nécessite une formation sérieuse, et les clubs sont performants sur ce point. Je te recommande quelques bonnes heures sur des biplaces avec des instructeurs, même si tu ne peux pas être lâché sur ces planeurs. La transition vers ton ULM sera bien plus efficace et safe.

Et les perfs de ces ULM sont très semblables aux planeurs certifiés construits il y a 30 ans en classe 15m/Standard. C'est dire qu'elles sont loin d'être ridicules.
Le souci actuel est qu'on trouve ces machines un peu anciennes pour le quart du prix de ces ULM.
Certes ils sont non motorisés et avec obligation de visite médicale et tout le toutim. C'est ce qui freine le développement ULM en club. Et puis les club n'aiment pas trop les machines motorisées.

C'est plutôt une affaire de privés.

Godzilla

Nombre de messages : 16
Localisation : Pyrénées
Constr./proprio. : Proprio (mais pas d'un MCR)
Date d'inscription : 01/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  CHARLIER le Jeu 19 Mar 2015, 06:43

Tu peux aussi inviter un instructeur a bord de ton TAURUS G2 ELECTRO pour une initiation...Very Happy

Les diverses difficultés, au final, c'est une question d'argent ou ...d'aéro-freins biologiques Cool

CHARLIER

Nombre de messages : 352
Localisation : Dalhem, Belgique
Constr./proprio. : MCR01 ULc n° 135
Date d'inscription : 02/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

MCR 01 ULC Remorqueur

Message  presto le Jeu 19 Mar 2015, 10:54

Merci pour les réponses.
Ma question était purement règlementaire.
Autre question : un planeur ULM équipé donc d'un petit moteur,a t'il le droit de se faire remorquer par un remorqueur certifié ? Le moteur servant alors éventuellement à rallier le terrain.
Il me semble évident que pour voler en planeur,il faut avoir une formation vélivole.
Il n'empeche,qu'à la réflexion,le domaine de l'ULM est sacrément vaste:du paramoteur à l'hélico,en passant par le planeur autonome !
Presto

presto

Nombre de messages : 158
Localisation : LFED Bretagne
Constr./proprio. : ex proprio ULC
Date d'inscription : 20/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  CHARLIER le Jeu 19 Mar 2015, 12:46

presto a écrit:
Autre question : un planeur ULM équipé donc d'un petit moteur,a t'il le droit de se faire remorquer par un remorqueur certifié ? Le moteur servant alors éventuellement à rallier le terrain.
Il me semble évident que pour voler en planeur,il faut avoir une formation vélivole.
Il n'empeche,qu'à la réflexion,le domaine de l'ULM est sacrément vaste:du paramoteur à l'hélico,en passant par le planeur autonome !

Presto, quand Godzilla signale qu'il faut souvent choisir "entre décollage autonome et grande allonge en vol" et conclu "schématiquement" et avec humour qu'un TAURUS G2 ELECTRO + un MCR01 ULc avec un copain... est une bonne solution...
Cela me semble répondre à ta question Wink

D'autre part, celui qui avec une formation ULM; une machine qui a un facteur de 1:4 en vitesse; des volets à fentes et reculs; une hélice à pas variable et des pistes en herbe mal soignée et qui en a réchappé est, sinon un surhomme au moins un chanceux !!! non ?  ...il devrait donc pouvoir faire du vol à voile sans trop de mal... pour lui !!! Very Happy Very Happy Very Happy

CHARLIER

Nombre de messages : 352
Localisation : Dalhem, Belgique
Constr./proprio. : MCR01 ULc n° 135
Date d'inscription : 02/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

MCR 01 ULC Remorqueur

Message  presto le Jeu 19 Mar 2015, 17:56

Je ne crois pas que cela réponde à ma question.Ma question est règlementaire : Est ce qu'un Planeur ULM (silent 2 electro,taurus g2 electro ou autre.....) peut il etre remorqué par un remorqueur CERTIFIE comme un Rallye (et non un ULM remorqueur comme le MCRULC) ?
Autrement dit,y a t'il un "conflit" de règlementation dans un attelage Aéronef certifié - Aéronef non certifié ?
Désolé pour la question un peu tordue,mais quand on connait l'administration française ou européenne.....!
Presto

presto

Nombre de messages : 158
Localisation : LFED Bretagne
Constr./proprio. : ex proprio ULC
Date d'inscription : 20/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  Godzilla le Ven 20 Mar 2015, 06:05

Presto,
Je n'ai pas la réponse précise à ta question. Tu as raison de te la poser

Charlier
Je vais te la faire à l'envers
1) j'ai une haute opinion de moi même
2) j'ai un peu d'expérience en planeur, avec 3000 heures, je suis instructeur et je vole aussi sur SF28 (beurk). Sauf en instruction, je vole quasi systématiquement sur la campagne (ie en dehors du local de mon aero de départ) et presque toujours en montagne. Je me suis posé sans bobos une multitude de fois dans des champs parfois douteux. Je participe régulièrement a des compétitions jusqu'au niveau national
3) Pour essayer, j'ai posé sans soucis notre Rallye et un ULM Vega

Avant de piloter un ULM, je me vote un budget d'une dizaine d'heures ULM avec un instructeur. Ce n'est pas obligatoire, mais je sens obscurément que sa gestion est très différente de celle d'un planeur et que ces quelques heures me seront bénéfiques. Dans ce métier, il faut être modeste. Et ça tombe bien: en modestie je ne crains personne !

Godzilla

Nombre de messages : 16
Localisation : Pyrénées
Constr./proprio. : Proprio (mais pas d'un MCR)
Date d'inscription : 01/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  Admin le Ven 20 Mar 2015, 06:56

Pour info :

Silent2 electro :
- remorquable
- monoplace
- hélice repliable sur le nez (FES)
- masse à vide : 205 kg
- charge maxi : 105 kg
- taux de chute mini : 0,6 m/s à 85 km/h
- finesse max : 40 à 90 km/h
- gain altitude en électrique : 2000 m

Taurus G2 electro :
- remorquable
- biplace côte à côte
- hélice sur pylone repliable derrière le cockpit
- masse à vide : 306 kg
- charge maxi : 220 kg (non ULM) / 161,5 kg (ULM avec parachute) / 144 kg (ULM sans parachute)
- taux de chute mini : 0,7 m/s à 94 km/h
- finesse max : 41 à 107 km/h
- gain altitude en électrique : 1100 m (standard) ou 2000 m (perte de 17 kg sur la charge maxi)
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1449
Localisation : Uzès (LFNU)
Constr./proprio. : Ex-proprio d'un VLA et d'un ULC remorqueur planeur, recherche un 4S
Date d'inscription : 09/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mcr01passion.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

SEPT (!) grande classe ULM

Message  CHARLIER le Ven 20 Mar 2015, 07:38

Bonjour,

Presto :
Hélas, dans ce cas-ci la réponse "demande à ton instructeur" ne "fonctionne" pas !

Mais on peut penser que si les "planeurs UL(m)" sont "là" ils pourraient ne pas rester au sol dans un CLUB qui n'aurait pas encore acheté son "MCR01" remorqueur...

Quoique... il reste peut être un peu "à tirer" avec un "morceau de texte oublié".
Toutefois, la seule réponse valable se devra être officielle !

Godzilla :

Pas d'effroi ! c'était simplement de l'humour... Belge ( oufti ! ça, c'est compliqué !!! )

Je me dois d'ajouter, plus sérieusement, que : moi, ce n'est pas mon METIER et finalement, il faut bien le dire, ma préoccupation !

Bons vols à tous !

ps: attention quand même : un ami instructeur ULM me signale que dix heures cela semble vraiment très peu; qu'un ULM peut-être fort différent d'un autre et que surtout avec un pareil bagage tu risques fort d'être désavantagé.  Il m'a cité le cas, il y a peu, de deux pilotes de lignes qui après 45 heures ne pouvaient pas encore être "lachés" et si l'un le comprenait, l'autre était très mécontent !

Je n'y connais rien et ne peux que conseiller de s'en remettre à un professionnel !

CHARLIER

Nombre de messages : 352
Localisation : Dalhem, Belgique
Constr./proprio. : MCR01 ULc n° 135
Date d'inscription : 02/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  CHARLIER le Ven 20 Mar 2015, 09:27

Admin a écrit:Pour info :

Silent2 electro :
...
Taurus G2 electro :
...

Ce sont vraiment de "belles" machines !
Et encore, il faut apprécier ces "capacités" comme étant actuelles !
L'évolution "après-demain", telle que celle vers la pile à combustible notamment, pourrait faire une métamorphose totale.  Avant cela la multiplication par 2 voire par 3 de la capacité énergétique (c'est une question de rentabilité des investissements) provoquerait déjà un bouleversement par rapport à ce qui se passe actuellement.
Un TAURUS ROTAX 503 possède "à ce jour" un avantage en terme de capacité énergétique bien sûr, mais en revanche, il s'éloigne très fort en terme de signature sonore (a bord et au sol) et souffre de quelques imperfections.
L'aspect le plus fréquemment avancé (car le plus "imagé") est sans nul doute le risque d'échec à la mise en marche. (il faut cependant noter que les propriétaires, à l'usage,  le craignent peu).
Par contre, l'arrêt de l'hélice qui ne s'effectue qu'à une vitesse fort (trop) proche de celle de décrochage est fortement décriée.  Peut être qu'un frein d'hélice sera (de nouveau) implémenté.

Mais alors que la "situation est figée" avec une motorisation ROTAX 503, non seulement, ces deux aspects (importants) disparaissent avec la motorisation électrique mais aussi l’accroissement de capacité  reste quasi certain.

Et, s'il est vrai que l'autonomie est présente, il est très exact assurément, qu'un remorqué (non prohibitif) avec un MCR01 ULc est bien plus encore que très intéressant Smile

CHARLIER

Nombre de messages : 352
Localisation : Dalhem, Belgique
Constr./proprio. : MCR01 ULc n° 135
Date d'inscription : 02/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  Admin le Ven 05 Juin 2015, 17:01

Bonjour à tous,

Me voilà avec quelques informations supplémentaires sur le MCR 01 ULC.

En effet, nous avons augmenté la taille des radiateurs de refroidissement. Même s'il a fallu augmenter un peu l'ouverture du capot avant, l'esthétique générale a été conservée.
La quille a été un peu renforcée.
Le rétroviseur générateur de turbulences ressenties dans la profondeur a été remplacée par une caméra arrière issue du monde des drônes avec une très bonne qualité d'image et surtout une résistance remarquable face au soleil (bien plus que nos yeux dans le rétroviseur classique).

Voici quelques photos de la modification. les photos ont été faites avant peinture. on voit bien le travail effectué.







A droite, l'écran de rétrovision. Sous le tableau de bord, la poignée de largage, en jaune.



Il s'agit ici d'ULC de voyage qui a été modifié mais la série remorqueur sera d'origine avec ces améliorations dont la caméra.
Le train oléo-pneumatique sera de série car indispensable pour une exploitation intensive.
Une option enrouleur existe et fonctionne très bien.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1449
Localisation : Uzès (LFNU)
Constr./proprio. : Ex-proprio d'un VLA et d'un ULC remorqueur planeur, recherche un 4S
Date d'inscription : 09/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mcr01passion.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  Admin le Mar 09 Juin 2015, 20:27

Me voilà de retour après une campagne d'essais de 2 jours à Nogaro.
Je remercie d'ailleurs le club de Nogaro qui a accepté de me laisser remorquer leurs planeurs.

Le résultat est plus que positif :
- le moteur ne chauffe plus en dehors des limites vertes du Rotax. Malgré une température extérieure de 30°C, les températures furent constamment entre 95 et 105°C.
- le volet de capot est efficace aussi bien en montée, ouvert, avec le planeur en remorque qu'en descente, fermé, avec le moteur tout réduit
- l'avion monte avec des taux équivalents aux DR400 remorqueurs.
- la visibilité avant est très correcte
- la rétrovision par caméra est excellente, rendant l'utilisation des miroirs archaïques
- la signature acoustique est très faible
- les pilotes des planeurs confirment que le remorquage est efficace et agréable avec le MCR 01 ULC dans cette version.

Maintenant que les modifications sont validées, l'ULM passe en peinture et pourra voler vers sa base.







Je suis super content de ces résultats.
Je suis tellement convaincu par cet ULM remorqueur que je me propose de venir vous le faire découvrir dans vos clubs de vol à voile.
N'hésitez pas à me demander de passer ;-)
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1449
Localisation : Uzès (LFNU)
Constr./proprio. : Ex-proprio d'un VLA et d'un ULC remorqueur planeur, recherche un 4S
Date d'inscription : 09/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mcr01passion.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  RIAZUELO le Mar 09 Juin 2015, 21:26

Bravo pour cette expérimentation ... et les résultats obtenus.

As-tu une idée de la comparaison avec les remorqueurs "classiques" en terme de coûts ; carburant, exploitation, amortissement ?

Quelle est la plage de vitesse "utile" pour un remorqueur ?

Une hélice PV est-elle "vraiment" indispensable ?


Michel
avatar
RIAZUELO

Nombre de messages : 946
Localisation : CHOLET LFOU
Constr./proprio. : Constructeur VLA F-PMTR
Date d'inscription : 23/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Appeler un chat :un chat !

Message  alphacharly le Jeu 11 Juin 2015, 07:55

POur moi le MCR 01 est un avion équipé de flaperons ! c 'est le pur-sang
Le club était aussi un avion mais volets et ailerons séparés; trés peu diffusé
L' ulc est un ulm ( Ultra Léger Canadien) certainement le plus diffusé et donc équipé remorquage de notre discussion !
C' est tt de même une prouesse de le sortir à 260 kg avec parachute et équipt standard. VHF - XPR -etc.

Mais je peux me tromper !
Je n' ai pas parlé des tricycles ou montagnes ou appareil unique .

BOns vols à tous, prudemment, avec cette mto orageuse.

alphacharly

Nombre de messages : 96
Age : 76
Localisation : la rochelle 17000
Constr./proprio. : construction amateur ulm
Date d'inscription : 26/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  Admin le Ven 12 Juin 2015, 09:04

RIAZUELO a écrit:As-tu une idée de la comparaison avec les remorqueurs "classiques" en terme de coûts ; carburant, exploitation, amortissement ?

Quelle est la plage de vitesse "utile" pour un remorqueur ?

Une hélice PV est-elle "vraiment" indispensable ?

Bonjour Michel,

Pour les coûts, on peut parler d'un coût divisé par deux pour faire simple.
En fait, cela peut être beaucoup plus intéressant encore car les clubs de vol à voile peuvent faire leur entretien eux-même sur les ULM comme ils avaient l'habitude à une autre époque de faire avec les remorqueurs "classiques" mais cela devenait de plus en plus compliqué pour les petits clubs.
Donc, un gros club de vol à voile qui a sa propre unité d'entretien y verra moins d'intérêt financier que le petit club sans unité d'entretien qui ne pouvait plus assumer la maintenance des vieux rallyes et qui avaient trouvé les treuils comme solution de survie de leur club.

Le treuil reste une solution très économique mais qui a le défaut de ne pas être polyvalent : Il envoie le planeur au-dessus de l'aérodrome à une hauteur comprise entre 350 m et 450 m, un point c'est tout.
Le remorqueur permet de monter plus haut, plus loin pour aller chercher l'ascendance là où elle est, de chercher un planeur posé sur un autre aérodrome avec peu de temps perdu, de bras et sans démonter le planeur.
Eventuellement, dans le cas des remorqueurs ULM, cela permet aux clubs de vol à voile d'ouvrir une formation ULM au sein du club pour combler les mois d'inactivité hivernale. L'air de rien, c'est un point non négligeable qui permettrait d'envisager l'embauche d'un instructeur à l'année et donc d'intéresser un peu plus les candidats au poste.

Le MCR 01 ULC Remorqueur est d'un entretien très simple et peu onéreux car il y a peu de carénage et l'accès est très simple. Deux vis et on enlève les sièges! C'est le choix de Dyn'Aéro contre le poids et les heures de maintenance. Certes, certains sont beau, caréné de partout, mais la maintenance est longue et on ne voit pas les organes vitaux de l'ULM, ce qui est pourtant si important dans une exploitation de remorquage.

Pour les vitesses "utiles", le MCR 01 ULC Remorqueur peut tracter de 90 km/h à plus de 140 km/h sans aucun problème. Cela permet de tracter des planeurs historiques comme des planeurs de voltige performants en passant par toute la gamme des planeurs. Mais cette vitesse n'est pas limitée et on peut tracter plus vite si besoin.
L'avantage du MCR 01 ULC par rapport à ses concurrents ULM aux perfos équivalentes reste son poids à vide lui permettant de tracter des planeurs plus lourds, dont des gros planeurs perfos ballastés. Attention tout de même à préciser à l'achat le besoin car un MCR 01 ULC dédié au remorquage peut peser léger avec certains choix comme :
- hélice
- pas d'enrouleur
- pas d'équipement deuxième place (ou équipement démontable)
- instrumentation minimale
- pas de parachute (mais ce serait une erreur!)
- par de carénage de roue, mais des pare-pierres

Mon MCR 01 ULC Remorqueur est lourd car il s'agit un modèle sur-équipé, utilisé en voyage avec 200 litres de capacité de réservoir, parachute, MT Propeller tripale hydraulique, PA ancienne génération, Efis, GPS, Balise… Malgré cela, il est encore plus léger que le concurrent direct.
D'un modèle à l'autre, selon le choix d'équipements, il peut y avoir 30 kg d'écart.
Enfin, cette différence de poids permettra de faire de l'instruction remorquage sans aucun problème.

Pour l'hélice, le choix dépend de l'utilisation du MCR 01 ULC. Bien sûr, s'il n'est utilisé que comme remorqueur, il faut se contenter d'une hélice à pas constant ou éventuellement une hélice à calage variable au sol. Mais s'il est aussi utilisé en tant qu'ULM de voyage dans le club, ou par un particulier comme moi, la solution hélice PV est idéale.

Petites remarques :
- Dyn'Aéro étudie des palonniers renforcés pour ce genre d'exploitation où les pilotes ne sont pas toujours tendres avec la mécanique.
- La version avec train oléo-pneumatique est un gros plus pour une exploitation de ce type face à la concurrence.
- Il existe une version avec un train avant renforcé et des gros pneus basse pression tout-terrain.
Lien : http://mcr01passion.forumperso.com/t137-haut-sur-pattes

avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1449
Localisation : Uzès (LFNU)
Constr./proprio. : Ex-proprio d'un VLA et d'un ULC remorqueur planeur, recherche un 4S
Date d'inscription : 09/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mcr01passion.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  Admin le Sam 11 Juil 2015, 07:00

Les essais ont continué à Pujaut par la forte canicule des derniers jours.

J'ai remorqué des Grob Twin Astir et Centrair Pégase sans difficulté. Les températures moteurs sont restées dans le vert, malgré les températures extérieures extrêmes (au plus fort, nous avons eu 38°C).
J'ai même essayé de remorquer dans le Mistral avec des pointes à 65 km/h sans problème. J'en suis même étonné.

Le club est ravi et certains réticents aux remorquages ULM ont été surpris de voir les performances du MCR.
Les yeux étaient ébahis ;-)

Bref, le MCR 01 ULC remorqueur 2.0 est abouti et repond parfaitement à mes demandes de modifications des petits défauts des précédents. Je remercie AUPA Dyn'Aéro d'avoir su répondre à mes demandes. Ce remorqueur est d'ailleurs maintenant dans leur catalogue à la vente.

Je volerai sur Pujaut la troisième semaine de juillet.






avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1449
Localisation : Uzès (LFNU)
Constr./proprio. : Ex-proprio d'un VLA et d'un ULC remorqueur planeur, recherche un 4S
Date d'inscription : 09/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mcr01passion.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: MCR 01 ULC Remorqueur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum