Copropriété et coût d'exploitation?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Copropriété et coût d'exploitation?

Message  Mini le Lun 03 Nov 2008, 23:08

Dis-donc, Admin, il me semble que les gammes de montage sont disponibles sur le site de Dyn'Aéro !
Par contre, pour les plans je ne sais pas...

De mon côté, j'aurais besoin de quelques tuyaux : je vais bientôt acheter un MCR VLA avec un ami (voire deux !), et je suis à la recherche de modèles de convention régissant les relations entre les différents copropriétaires d'un avion. J'ai cru comprendre que certains d'entre vous sont copropriétaires de leur avion, ce serait sympa s'ils pouvaient me faire parvenir une copie de leur exemplaire de contrat, en pièce jointe sur l'e-mail suivante :

[email=//mini4@wanadoo.fr]mini4@wanadoo.fr[/email]

Enfin, si quelqu'un pouvait me détailler le calcul du coût d'une heure de vol sur VLA équipé d'une hélice PV électrique et d'un Rotax 912 (80 CV), ainsi que les différents coûts à prévoir pour l'entretien (coût d'une 50H, d'une 100H, etc..., révision radios, coût d'une prorog. CDN). Là, il me faut surtout l'avis de ceux qui sont propriétaires depuis assez longtemps pour avoir un peu de recul !

Merci à tous, et bons vols !
Mini (pas CRuiser !)


Dernière édition par Mini le Sam 21 Mar 2015, 09:59, édité 2 fois

Mini

Nombre de messages : 639
Localisation : LFPU (Moret)
Constr./proprio. : Proprio. VLA n° 36 912S tripale PV électr.
Date d'inscription : 10/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Copropriété et coût d'exploitation?

Message  damienw le Lun 10 Nov 2008, 22:24

Mini a écrit:Enfin, si quelqu'un pouvait me détailler le calcul du coût d'une heure de vol sur VLA équipé d'une hélice PV électrique et d'un Rotax 912 (80 CV), ainsi que les différents coûts à prévoir pour l'entretien (coût d'un 50H, d'une 100H, etc..., révision radios, coût d'une prorog. CDN). Là, il me faut surtout l'avis de ceux qui sont propriétaires depuis assez longtemps pour avoir un peu de recul !

Merci à tous, et bons vols !
Mini (pas CRuiser !)

Tout dépend des conditions dans lesquelles l'entretien est fait, si c'est toi ou si tu le fais faire par un mécano.
Dans le cadre d'un entretien fait par le propriétaire, les couts sont minimes, inférieurs à 1500 E par an pour environ 200 h/an. Cela ne compte que l'entretien courant, pour un R912, pas fixe.

damienw

Nombre de messages : 4
Localisation : Chaumont - LFJA
Constr./proprio. : utilisateur (Aéro Club)
Date d'inscription : 24/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aeroclub-hautemarne.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Copropriété et coût d'exploitation?

Message  Mini le Mar 11 Nov 2008, 00:57

Oui, j'ai l'intention de l'entretenir moi-même, du moins pour ce qui sera à ma portée (visites 50H, 100H etc.).

Je vais préciser ma question :
- Combien coûte une 50H ? une 100H ? (si possible avec le détail ! Oui, je sais, je suis exigeant, mais comme je vais être en copro., il faut que j'aie des éléments concrets pour fixer le prix de l'heure de vol et le faire accepter par mes co-acquéreurs !).
- Y a-t'il d'autres frais périodiques à prévoir (par exemple, passage des radios au banc en atelier agréé...) ?
- A combien revient l'application des BS et autres CN (oui, je sais, on va me répondre :"ça dépend des BS, et de leur nombre...", c'est pour celà que ma question s'adresse particulièrement à ceux qui ont plusieurs années de recul et qui pourront me faire une moyenne.) ?

Bref, je prends livraison de mon joujou dans une semaine si tout va bien, et c'est un peu l'aventure !...
Alors, les anciens, merci de m'aider !

A bientôt et bons vols (si la météo vous en laisse la possibilité)
Mini

Mini

Nombre de messages : 639
Localisation : LFPU (Moret)
Constr./proprio. : Proprio. VLA n° 36 912S tripale PV électr.
Date d'inscription : 10/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

plans et gamme de montage pour MCR occasion

Message  Invité le Mar 11 Nov 2008, 06:35

MCR...lequel ? compte tenu que vous n'êtes pas le constructeur, vous pourrez en faire plus ou moins...et selon qu'il est ULM ou avion.
l'aéronef dont vous envisagez l'achat a t-il un carnet d'entretien ? le programme prévu a t-il été fait régulièrement ?...nombre d'heures au total ? depuis neuf ? depuis révision ?
Pour ce qui est sur le tableau de bord...depuis le mini jusq"uà la limite de l'IFR, tout a un prix...à l'achat et à l'entretien. Ne pas oublier la balise PLB ( non oligatoire ) à titre perso...c'est valable également en voiture, en montagne, en mer...et pour aller aux champignons ! je conseille la GME MT 410 G ( avec GPS incorporé ) poids 250 g. batterie valable 7 ans. dont le prix varie de 400 à 600 euros TTC suivant achats grouipés ou détail.
Pour le moteur et autres, plus on avance , plus il y aura de l'entretien, cela dépend donc du nombre d'heures à ce jour. méfiance s'il a utiulisé principalement de la 100LL, dans ce cas, de l'huile semi-synthese est préféable et limite les boues, n'oubliez pas qu'une analyse systématique de l'huile permet de faire du préventif.
L'avion dont vous envisagez l'achat a t-il un carnet d'entretien ( et un horamètre ? ) le programme prévu a t-il été fait régulièrement ? y a t-il eu des travaux importants ?
quel est le nombre d'heures annuel .de vol envisagé ...au total
sur le site de la DSGAC, vous pouvez voir la réglementation qui précise les controles obligatoires...suivant le type de MCR , vous pourrez en faire plus ou moins, c'est selon, et bien sur, selon vos compétences aéro à ce jour...avez-vous déjà entretenu un aéronef ? plus ou moins sophistiqué ?
Pour répondre à l'une de vos dernières questions, il y a des contrats types pour les aéronefs en co-propriété, c'est une base à adapter dans chaque cas...si l'appareil n'est pas assuré casse ( dont le prix est très élevé ) il sera utile de préciser que chacun est responsable personnellement des dégats qu'il occasionne...et ne décollez pas si vous vous apercevez qu'à la pré-vol, il y a problème....même si cela n'a pas d'influence sur la sécurité du vol, toute personne qui décolle est censé avoir pris l'appareil sans réserve....n'oubliez pas qu'au début, tout se passera bien ...et continuera de même si tout est réglé " au carré " dès le départ....une main de fer dans un gant de velours ! ...désignez UN responsable qui fera le chef d'orchestre...à priori, ce serait vous ? c'est un petit travail suppélementaire, un dernier conseil = faites l'entretien en commun, tous ensembles, et non pas chacun son tour !
suivant la nouvelle réglementation ( elle vient de sortir le 28 octobre ) il semblerait que tout propriétaire puisse être autorisé à faire l'entretien en totalité...cela reste à vérifier, car il faut décrypter 25 pages ( au total ! ) qui devrait englober les CNSK , ( réglementation uniquement française ) bonne chance ! J.L.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Copropriété et coût d'exploitation?

Message  Admin le Mar 11 Nov 2008, 10:03

Mini a écrit:
- Combien coûte une 50H ? une 100H ? (si possible avec le détail ! Oui, je sais, je suis exigeant, mais comme je vais être en copro., il faut que j'aie des éléments concrets pour fixer le prix de l'heure de vol et le faire accepter par mes co-acquéreurs !).
- Y a-t'il d'autres frais périodiques à prévoir (par exemple, passage des radios au banc en atelier agréé...) ?
- A combien revient l'application des BS et autres CN (oui, je sais, on va me répondre :"ça dépend des BS, et de leur nombre...", c'est pour celà que ma question s'adresse particulièrement à ceux qui ont plusieurs années de recul et qui pourront me faire une moyenne.) ?

Bonjour Mini,
Désolé de n'avoir pas répondu plutôt, mais il est vrai que ta question est pointue, et j'avais besoin de m'y pencher un peu plus qu'à l'accoutumée...

Le coût de la maintenance sur ce genre d'avion, constructeur amateur, est vraiment imprévisible. Tout va dépendre du taux de travail personnel que tu vas y consacrer, de ton niveau de compétence, de ton outillage, de ton entourage dans le cadre du conseil, de ta position géographique par rapport à Dijon Darois(Dreux,...), du nombre de BS qui tombent, et de leur étendues, des surprises lors des visites, de la qualité de pilotages des pilotes, des conditions de stockage de l'avion, de taux d'utilisation de SP95/100LL, de la qualité de construction initiale de l'avion, etc... et la liste est loin d'être exhaustive. Bref chaque avion, chaque mécano, chaque pilote, chaque année sont différentes et justifient ce résultat: le coût est IMPREVISIBLE.

Par contre, dans le cas d'une copropriété, il est très facile de gérer ces coûts, à condition de bien définir les règles dès le début. Il existe bien plusieurs solutions. La mienne est très particulière, puisque les deux copropriétaires sont des amis qui se font une confiance sans faille, mais je peux te donner un exemple extrapolé et surtout utilisé par beaucoup de constructeurs amateurs en copropriété.

L'idée est le pot commun, géré par l'un d'entre vous, dans lequel on met une provision d'argent. Ensuite on laisse passer la première année et l'on fait les comptes des frais d'un côté, des heures de l'autre, et on fait un prorata pour déterminer qui doit plus ou moins que ce qu'il a versé, puis on repart pour la seconde année, en reprenant le prorata de l'année précédente, mais qui sera réajusté à la fin de l'année en fonction des heures réelles, ainsi de suite.
Mais il faudra parfois remettre de l'argent dans le pot commun, et c'est au gérant de la copropriété de justifier ce nouvel apport. Dès qu'une modification non prévue, ou une dépense hors cadre de la signature doit être faite, on doit faire accepter les autres copropiétaires.
Ce n'est pas si lourd que cela en a l'air, mais cela demande une grande réflexion pour cadrer cela dès le début, et surtout déterminer le nombre maximum raisonnable de copropiétaires. D'expérience, je pense qu'il ne faut pas dépasser 3, mais que l'idéal est 2.
Mais lors de la copropriété, le problème vient toujours au moment où l'un des copropriétaires veut se séparer de sa part, ou est en total désaccord avec l'autre ou les autres. Il faut donc bien choisir ses copropriétaires et ne pas tomber dans le piège du coeur pour une machine que l'on veut à tout prix et chercher n'importe quel gus pour se permettre l'achat...

Pourquoi pas plus de 3, et l'idéal 2...: il s'agit d'un problème de disponibilité de la machine et d'organisation notamment. En effet, à chaque fois que l'on veut prendre l'avion pour faire un tour, ou un voyage, il te faudra demander aux autres, être sûr que l'avion est là, ou pas en partance... Et plus le nombre de copropriétaires est élévé, plus cela devient ingérable. Et puis le risque principal va être que l'on ne pourra pas utiliser l'avion autant que l'on veut, ou ne pas partir aussi longtemps que l'on souhaite. Un exemple: à deux, on se partage l'été, l'un part en vacances avec l'avion en juillet, et l'autre en août. Rien de plus agréable que d'avoir son avion sur le lieu de villégiature pendant les vacances et faire un petit tour avec un ami, pendant que les enfants font leur stage de voile et que madame fait son shopping (attention aucune ressemblance n'est autre que fortuite!). Par contre à trois, ou quatre, ou plus, cela devient très compliqué et s'approche d'une gestion d'aéroclub (quand est-ce que je place ma visite 100h, moi?)... Allez, courage!

Bonne réflexion, et n'hésite pas à demander des détails,

Admin

Admin
Admin

Nombre de messages : 1426
Localisation : Pujaut (LFNT), Chavenay (LFPX)
Constr./proprio. : Co-Proprio MCR 01 VLA n°139
Date d'inscription : 09/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mcr01passion.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Copropriété et coût d'exploitation?

Message  pawnee le Ven 19 Déc 2008, 22:53

salut mini,

je suis dans ton cas: copropriètaire d'un MCR VLA (équipé d'un Rotax 912 à pas variable électrique) avec 2 autres copains.
Pour les frais fixes on paye 900 euros de hangar/an et 2500 euros d'assurance casse (valeur assurée: 60 000 euros) ce qui nous fait à peu près 1100 euros chacun. Ensuite chacun va à la station remplir les bidons de SP95 en fonction de ce qu'il a volé (ce qui revient à une vingtaine d'euros de l'heure quand le litre est aux alentours d'1 euro 40). L'entretien est assuré par l'un d'entre nous qui est aussi mécanicien, et franchement ça ne nous coûte quasiment rien. Sauf bien sûr s'il y a un truc qui lâche (par ex le réservoir qui n'était plus étanche - barattage bouffé par le méthanol contenu dans le SP95 - et qui nous a couté 2600 euros à faire rebaratté chez Dynaéro)...
Bref, une fois payé les frais fixes pour l'année (notre "cotise" en quelque sorte Cool ) on considère qu'on vole à presque 150 kts pour 20 euros/h! Le pied ...En contrepartie on met tous volontier la main à la poche quand il y a un extra.
Côté organisation, celui qui fait la mécanique s'occupe aussi des comptes et des papiers, et celui qui a fait le plus de dépenses se fait rembourser par virement dans la foulée par les autres. on n'a signé aucun contrat entre nous mais on est vraiment des super potes (on se connait depuis plus de 15 ans, on bosse dans la même compagnie etc...) avec une une confiance totale entre nous, et on a bien conscience d'être dans une situation priviligiée.

Bon vols et profite bien de ton MCR: tu vas aimer ça!

a+ Pawnee

pawnee

Nombre de messages : 56
Localisation : LFGB
Constr./proprio. : Proprio
Date d'inscription : 12/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Copropriété et coût d'exploitation?

Message  Mini le Sam 20 Déc 2008, 00:58

Merci Pawnee,

Voilà une réponse concrète comme je les aime !

En fait, pour le prix de location de la place de hangar et de l'assurance, je maîtrisais. J'ai obtenu un devis d'assurance RSA, via Air Courtage Assurance, en gros, 2.200 euros (pour 50.000 garantie corps), et un peu plus de 800 euros/an pour la place de hangar.

Par contre, pour l'entretien, est-ce qu'il y a souvent des mauvaises surprises, pièces qui lâchent (évidemment, ça dépend un peu de la brutalité du pilotage) et autres BS. Par exemple, à combien vous est revenu le BS concernant le renforcement de la jambe de train avant ?

Les réservoirs des MCR sont, je crois, un problème récurent. Ils sont barattés, surtout "ratés" :-)

Je m'étonne que personne n'ait réagi quand j'ai demandé le prix de revient d'une 50 H, vu que ça n'existe pas/plus sur les MCR. Rotax ne préconnisait pas de 50 H, juste une 100 H / 1 an. Par contre, Dyn'aéro en préconnisait une quand même, mais celle-ci a été abandonnée dans le dernier programme d'entretien défini par Dyn'aéro (je tiens cette info d'un technicien du GSAC, je pense qu'elle est crédible !).

- Par contre, quelqu'un peut-il me dire le coût d'une 100 H standard (juste le prix des pièces détachées).
- Combien provisionnez-vous par heure de vol pour le changement moteur, la RG hélice, le renouvellement de la LSA...
- Quelle est objectivement la conso réelle en volant à 270 km/h avec un MCR VLA équipé d'un 912 100CV ? A quel régime moteur cela correspond-il ?

Je n'ai pas encore acheté la machine (c'est en longue finale !), mais j'aime déjà le MCR (pour en avoir essayé trois ou quatre fois !).
J'ai cependant une inquiétude concernant la réactivité du service après-vente de Dyn'aéro : j'ai fait une demande de devis pour quelques pièces détachées il y a plus d'un mois (avec 2 relances !), et je n'ai toujours pas de réponse : est-ce habituel chez Dyn'aéro ?

Merci de votre aide...
A bientôt et bons vols (quoique la météo ne s'y prête guère !)

Mini (pas CRuiser, 'faut pas rêver !)

Mini

Nombre de messages : 639
Localisation : LFPU (Moret)
Constr./proprio. : Proprio. VLA n° 36 912S tripale PV électr.
Date d'inscription : 10/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Copropriété et coût d'exploitation?

Message  xaxa le Sam 20 Déc 2008, 05:18

l'extrème difficulté à obtenir un devis est hélas un fait établis, j'ai commencé la construction de mon ULC il y a un plus de deux ans et j'achète mes différentes founitures au fur et à mesure que j'avance.

Je fais donc des demandes de devis régulièrement et depuis le début, je n'ai pu constater aucune amélioration à ce niveau chez Dynaero. Le délais moyen pour obtenir le Saint Graal vat d'un à deux mois moyennant des relances par mail (qui ne servent à rien et auxquel vous n'avez jamais de réponses), téléphoniques qui sont quasi inutiles car réussir à joindre la bonne personne est presque impossible (débordée,en réunion,en clientèle).

Par contre, if faut avouer qu'à partir du moment ou vous avez reçus et payer le devis, la livraison des pièces est très rapide (réception en deux ou trois jours si tout est disponible, ce qui est la règle) voire pour le lendemain quand vous insister sur l'urgence de la commande.

Autre qualité apréciable, quand une pièce n'est pas en stock dans le magasin, ils trouvent toujours une solution pour trouver la pièce manquante en se servant sur un avion ou un kit en construction, il est même possible de se fournir en pièces qui ne se font plus en série, ils ont soit un stock, soit ils peuvent les refabriquer, mais à long terme, je suis inquiet pour la disponibilté de pièces détachées dont le standard à soit changé de matériaux de construction, soit de cote ....

Pour ce qui est de la hotline l'efficacité est variable, elle vas de la perfection (réponse instantanée/rapide et efficace avec envoie de mails et document si nécessaire) à médiocre du fait de l'indisponibilté de la personne.

Le gros gros défaut chez Dynaero, c'est la relation client; cette quasi impossibillité à joindre les interlocuteurs naturels de la clientèle est à la longue épuisante et écoeurante. Personnellement, si c'était à refaire, soit j'achèterai un MCR d'occasion soit j'achèterai une autre machine. La construction d'un kit est déja un défis d'un point de vue technique, patience et moral qui effraierait bien du monde; défis qui devient quasi insurmontable face à l'inertie administrative de Dynaero.

Par contre, if faut avouer que lorsque vous arrivez à joindre la bonne personne, vos interlocuteurs sont vraiement agréables et chacun essayent toujours de vous renseigner ou trouver une solution à votre problême avec efficacité.

J'ai souvent eut l'impresion que l'activité "construction en kit" n'intéresse plus Dynaero, et, de plus j'ai bien peur que cela ne s'agrave dans le temps puisque la société se dirige à fond vers la livraison d'avions livrés clés en main (ELA).

Pour que tout change, il suffirait probablement d'embocher une ou deux personnes qui ne seraient dédiées qu'à la relation clientèle (élaboration des devis, rassemblement des pièces commandées, expédition, accueil des clients en visite à l'usine pour récupérer des fournitures). Il faudrait une refonte en profondeur de l'organisation avec la création d'un "service clientèle" qui n'existe pas.

Voici mon constat relativement amer de mes relations avec Dynaero qui propose des machines formidables et qui à tendance à oublier ses clients qui poutant la font vivre.

xaxa

Nombre de messages : 165
Localisation : Rambouillet
Constr./proprio. : constructeur d'un kit
Date d'inscription : 24/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Copropriété et coût d'exploitation?

Message  Mini le Sam 20 Déc 2008, 11:43

Merci Xaxa,

C'est sûr, tu assures...

Tes propos sur Dyn'aéro confirment en tous points mon ressenti. Quand on arrive à joindre quelqu'un au téléphone, on sent qu'il y a de la compétence et du professionnalisme, et on obtient une réponse précise à nos interrogations... Le tout est d'arriver à joindre quelqu'un d'autre que le standard !

Effectivement, il faudrait suggérer à Christophe Robin (après tout, peut-être lit-il ces lignes !) de constituer un "service clientèle" dédié, qui serait chargé, soit de renseigner et/ou servir directement les clients, soit de les orienter vers le bon interlocuteur s'il est disponible, soit d'enregistrer et transmettre leur demande, avec engagement qu'elle sera traitée sous 2 jours ouvrés. Un service qui serait joignable par e-mail, téléphone et fax.

Cela sera encore plus crucial si DynAviation reprend les activités d'APEX pour la fourniture des pièces détachées pour les DR et HR en tous genre ! Certes, cela fera des emplois supplémentaires, mais aussi une charge de travail plus importante...

Même si Dyn'Aéro s'oriente vers la production d'appareils "clés en mains" dans le nouveau cadre réglementaire des ELA, il ne doit pas oublier que la diffusion des appareils en kit a été son coeur de métier, et lui a permis le développement qu'il connaît aujourd'hui.

Mini (pas CRuiser, c'est quand même dommage !)

Mini

Nombre de messages : 639
Localisation : LFPU (Moret)
Constr./proprio. : Proprio. VLA n° 36 912S tripale PV électr.
Date d'inscription : 10/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Copropriété et coût d'exploitation?

Message  pawnee le Sam 20 Déc 2008, 12:29

Pour le renforcement de la jambe de train avant, ça coûté dans les 1000 euros je crois, fait chez dynaéro. Notre prochain "upgrade" sera probablement le kit de freins à disque (dans les 2000 euros?) d'ici un an ou deux car les freins à tambours actuels sont vraiment merdiques (c'est l'une des rares critiques que je ferais à notre MCR, mais c'est vrai qu'il freine mal: on en vient à majorer les distances d'atterrissage de 50% pour éviter de se faire peur, c'est râlant!).

Pour la conso de notre 912 UL de 80cv, les 17l/h à 75% (27.2 inch/hg, 22 à l'hélice soit 5000t/mn moteur = 145 à 150 kts) donnés par le manuel de vol sont plus que réalistes, sur une heure de vol, avec les roulages, les descentes, approche etc...on est plus prés des 15l/h. Et dés qu'on monte un peu (FL45 ou 65) la conso descent à 15l/h voir moins! Perso je ne connais pas d'équivalent dans le monde des avions légers.

Côté entretien on est resté sur un programme classique d'une visite/vidange toute les 50h. le coût? Ben 3 litres d'huile (mais on prend de la super bonne Very Happy ), et s'il faut changer des bougies ou des garnitures de freins, on s'approvisionne dans un magazin de piéces détachées pour moto, ce n'est vraiment pas ruineux (10 fois moins cher que des pièces avion certifiées, vive le CNSK!). Par contre on le fait sous la tutelle d'une UEA, mais bon, c'est des potes et ils ne nous demandent rien.

Pour finir, un autre BS qui peut pointer le bout de son nez: Du jeu dans la profondeur qui peut necessiter un kit de renforcement des attaches. Nous on n'est pas encore concernés (on surveille la chose), mais des copains ont dû le faire sur leur machine.

pawnee

Nombre de messages : 56
Localisation : LFGB
Constr./proprio. : Proprio
Date d'inscription : 12/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Copropriété et coût d'exploitation?

Message  Mini le Sam 20 Déc 2008, 13:58

En deux mots : Merci, Pawnee...(Tiens je fais des vers, sans en avoir l'air...)

A bientôt et bons vols !
Mini (toujours pas CRuiser !)

Mini

Nombre de messages : 639
Localisation : LFPU (Moret)
Constr./proprio. : Proprio. VLA n° 36 912S tripale PV électr.
Date d'inscription : 10/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Copropriété et coût d'exploitation?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:13


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum