électricité électrostatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

électricité électrostatique

Message  rolair le Ven 20 Aoû 2010, 12:35

Est ce que l'electricité electrostatique, générée par le fuselage et les pièces carbone, ne risque pas de perturber les systèmes electroniques et radios, et est ce qu'il y a un système pour l'evacuer (tresses, ponts, déperditeurs de potentiels...) ?
Merci pour vos réponses et précisions

rolair

Nombre de messages : 108
Age : 58
Localisation : LFGA
Constr./proprio. : constructeur
Date d'inscription : 26/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://triangle-aviation.wifeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: électricité électrostatique

Message  Pierre-Andre le Ven 20 Aoû 2010, 13:57

J'ai mis un "Micropoint Trailing Discharger" de chez Spruce PN 11-16606 sur la direction.
Mais il en faudrait aussi sur les ailes et sur la profondeur.
Ceci dit, on est tout en carbone (pour les derniers MCR) , donc c'est moins critique que pour ceux qui ont des revètement en alu (corrosion...)
PA

Pierre-Andre

Nombre de messages : 263
Localisation : Albertville - Savoie
Constr./proprio. : MCR01 SKY-CRUISER F-PVTZ 912S PV PA ER
Date d'inscription : 03/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: électricité électrostatique

Message  rolair le Mer 25 Aoû 2010, 14:08

A l'occasion si tu pouvais faire une photo de la fixation. Est ce que vous avez également une grille dans le fuselage ?
Merci

rolair

Nombre de messages : 108
Age : 58
Localisation : LFGA
Constr./proprio. : constructeur
Date d'inscription : 26/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://triangle-aviation.wifeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: électricité électrostatique

Message  Alain Baudry le Mar 12 Juin 2012, 19:41

Cela fait maintenant un an que mon Sportster a fait son premier vol et depuis l'origine, à chaque vol, j'ai toujours eu des problèmes de décrochage du GPS interne de mon EFIS MGL Voyager. J'ai changé le cordon d'antenne, j'ai changé d'antenne, j'ai monté une antenne Garmin GA 55 à l'extérieur de la verrière, sur le pontet, Olivier Dancer (Delta Omega importateur MGL) m'a changé la carte GPS interne de l'EFIS, il m'a même prêté un autre EFIS neuf... Rien n'y a fait, les problèmes perduraient. Après toutes ces manipulations, la panne matérielle semblait exclue ; restaient donc comme causes probables les perturbations électromagnétiques provoquées par d'autres systèmes de l'avion, ou par l'alimentation. J'ai essayé de déconnecter un à les autres systèmes, sans résultats probants. Quant à la tension d'alimentation, elle est enregistrée en permanence par le 'flight data recorder' de EFIS et le dépouillement de ces données n'a jamais montré d'anomalie.

C'est finalement en observant une chute de découpe du pontet que j'ai commencé à comprendre.

Le pontet (de nouvelle génération, indépendant du réservoir) est constitué d'un sandwich carbone : 2 couches de fibre de carbone (noires) séparées par une couche de fibre de matériau isolant (gris clair). D'un point de vue électrique, la fibre de carbone se comporte comme un métal. On a donc l'équivalent de deux plaques métalliques de surfaces importantes séparées l'une de l'autre d'une mince couche d'isolant... un superbe condensateur ! Mon hypothèse est la suivante : le condensateur se charge par le frottement de l'air sur la couche externe et se décharge de façon aléatoire en fonction des vibrations mécaniques par le contact des couches de carbone sur les vis de fixation qui traversent le pontet.
L'antenne GPS est posée à plat sur le pontet. Elle subit donc un couplage capacitif qui la désaccorde et affaiblit le signal de réception des satellites au rythme des charges et décharges du pontet condensateur.

Partant de cette hypothèse, j'ai relié électriquement les deux faces de carbone à l'aide de rivets pops à têtes fraisées et j'ai raccordé cet ensemble devenu équipotentiel à la masse de l'antenne GPS ainsi qu'à le masse de la cloison pare feu.

Depuis cette modification, j'ai effectué trois vols (2h30 au total) sans aucune coupure du GPS. CQFD

Je suis donc maintenant convaincu que le MCR doit être électriquement considéré comme un avion à structure métallique et qu'on doit lui appliquer les mêmes règles d'interconnexion des masses...

Alain

Alain Baudry

Nombre de messages : 127
Localisation : 44
Constr./proprio. : constructeur propriétaire sportster n°390
Date d'inscription : 25/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: électricité électrostatique

Message  Admin le Mer 13 Juin 2012, 05:33

Quel casse-tête cela a dû être...
C'est vrai que j'ai plusieurs boulons dans la queue du mien... Je me demandais à quoi cela pouvait servir.
Merci pour ce débriefing...


Admin
Admin

Nombre de messages : 1424
Localisation : Pujaut (LFNT), Chavenay (LFPX)
Constr./proprio. : Co-Proprio MCR 01 VLA n°139
Date d'inscription : 09/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mcr01passion.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: électricité électrostatique

Message  Pierre-Andre le Mer 13 Juin 2012, 06:13

Bonjour,
Pour ma part, j'ai la même config avion que Alain (new sporster).
J'ai 2 antennes GPS basiques à 20€ collées sur le pontet, derrière le compas.
Au bout des antennes, il y a un Garmin 296 et un Garmin 155.
Aucune précaution particulière sur une mise à la masse du pontet n'existe.
==> je n'ai aucun problème....
Ce sont les mystères de l'électronique.
PA-2 axes, 2 GPS...

Pierre-Andre

Nombre de messages : 263
Localisation : Albertville - Savoie
Constr./proprio. : MCR01 SKY-CRUISER F-PVTZ 912S PV PA ER
Date d'inscription : 03/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: électricité électrostatique

Message  Alain Baudry le Mer 13 Juin 2012, 06:31

J'utilise aussi mon vieux GPS Garmin Pilot III comme back-up, avec son antenne posée sur le pontet et celui-ci n'a jamais décroché.
Le GPS de l'EFIS MGL est manifestement plus sensible aux perturbations. Il faut noter aussi que la plupart du temps il fonctionnait. Les coupures n'étaient que ponctuelles et aléatoires mais très pénibles car accompagnées de messages vocaux 'GPS not available,... GPS available,...' et de désengagement du pilote automatique.

Alain

Alain Baudry

Nombre de messages : 127
Localisation : 44
Constr./proprio. : constructeur propriétaire sportster n°390
Date d'inscription : 25/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: électricité électrostatique

Message  ArthurLéo le Mer 13 Juin 2012, 06:36

Salut,
Ce n'est qu'une hypotheses mais, mais je pense que les vis de potence d'ailerons/flaperons/volets servent à décharger l'électricité statique, même si elle ne sont pas du tout prévues pour ça.
Et dans ton cas Alain, je crois que tu les as carénés ? Ce qui pourrait expliquer que tu ai des problèmes que je crois personnes d'autres ne rencontre ?

ArthurLéo

Nombre de messages : 295
Localisation : Europe...
Constr./proprio. : Amateur..
Date d'inscription : 11/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: électricité électrostatique

Message  Alain Baudry le Mer 13 Juin 2012, 12:49

La décharge électrostatique de l'avion n'a qu'un seul but, c'est de maintenir le potentiel de l'avion à un niveau le plus proche possible du potentiel de la terre, pour éviter de s'électrocuter en touchant l'avion quand on a les pieds sur le sol (en descendant de l'avion par exemple). C'est vrai que mes vis de potence de flaperons sont carénées. C'est possible que ces vis, lorsqu'elles ne sont pas carénées participent à la décharge électrostatique des pièces de l'avion qui sont électriquement raccordées à ces vis. Je doute que le fuselage de l'avion soit électriquement relié à ces vis si aucune mesure d'interconnexion des masse n'a été mise en oeuvre. Je pense que les câbles de direction, les tendeurs et les boulons de raccordement à la gouverne de direction (qui ne sont pas carénés sur mon avion) participent plus à la décharge électrostatique du fuselage que les boulons de flaperons. J'ai effectué environ 200 vols sur mon avion et n'ai jamais ressenti la moindre décharge électrique en en descendant.

Si l'interconnexion des masses de l'avion est effectuée correctement, la montée en potentiel (par accumulation d'électricité statique) de l'avion par rapport à la terre, même au delà de plusieurs milliers de volts, n'a aucune influence sur le fonctionnement des équipements électriques embarqués, ni sur la santé du pilote, tant que celui-ci ne touche pas le sol et l'avion simultanément.

Le problème que je décris (selon mon hypothèse) est lié à des variations très rapides de potentiel entre les deux armatures du pontet 'condensateur'. Je pense que cette hypothèse était la bonne puisque le fait de court-circuiter le condensateur et de le raccorder à la masse a fait disparaître le problème.

Alain

Alain Baudry

Nombre de messages : 127
Localisation : 44
Constr./proprio. : constructeur propriétaire sportster n°390
Date d'inscription : 25/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: électricité électrostatique

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 03:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum