Mets une gueuse!

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mets une gueuse!

Message  RIAZUELO le Jeu 26 Jan 2012, 23:06

xaxa a écrit:j'ai installé un lest de 4 kg sur le réducteur

Comment as-tu calculé la masse du lest ?

RIAZUELO

Nombre de messages : 810
Localisation : CHOLET LFOU
Constr./proprio. : Constructeur VLA F-PMTR
Date d'inscription : 23/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mets une gueuse!

Message  xaxa le Jeu 26 Jan 2012, 23:12

j'ai pâlement copier ce qu'Arthur Léo qui à mon sens connait bien les mcrs a fait sur son propre ULC. J'ai de plus préféré commencer par ne pas trop charger. J'ai vu que certains ont mis 7 kg de lest.

Le problême, c'est que je ne sais pas comment calculer ce lest, c'est le pourquoi de ma question.

xaxa

Nombre de messages : 165
Localisation : Rambouillet
Constr./proprio. : constructeur d'un kit
Date d'inscription : 24/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mets une gueuse!

Message  RIAZUELO le Ven 27 Jan 2012, 07:55

Bonjour Xaxa et tous les autres,

Je suppose que tu as fait la pesée en suivant la procédure DA. Elle donne la masse et la position du centre de gravité de l'avion à vide par rapport au point de référence (le bras de levier x poids = moment). Le point de référence est choisi (arbitrairement) au milieu des bords d'attaques qui sont décalés de l'épaisseur du longeron.

Avec les masses du carburant, de l'équipage et des bagages, affectés de leurs bras de leviers respectifs on peut déterminer la masse totale et son bras de levier. C'est ce bras de levier qui doit être dans les limites fixées par le constructeur (entre 120 et 360 mm pour le SPORTSTER).

Dans le cas où on sort de la limite du centrage arrière (au delà de 360 mm dans ce cas), on introduit un moment piqueur avec le lest et, avec le tableur, il est facile de trouver la valeur du lest qui va bien. Pour le SPORTSTER, le lest fixé sur le réducteur, a un bras de levier de -1,1 m (noter le signe négatif).
Ici l'exemple de mon tableau de centrage. Attention les bras de leviers sont différents pour l'ULC.

Voilà les éléments permettant de bien creuser l'affaire .....


Dernière édition par RIAZUELO le Mer 01 Fév 2012, 14:26, édité 1 fois

RIAZUELO

Nombre de messages : 810
Localisation : CHOLET LFOU
Constr./proprio. : Constructeur VLA F-PMTR
Date d'inscription : 23/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mets une Gueuse

Message  TEIL le Mer 01 Fév 2012, 12:31

Je croyais que la philosophie de Michel Colomban était pour voler il faut être léger d'ailleurs concernant le MC30
22 grammes de bavure de colle non enlevée c'est 1 kilomètre d'autonomie en moins
Pascal

TEIL

Nombre de messages : 7
Localisation : Sartrouville
Constr./proprio. : Luciole MC30 (liasse 19)
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mets une gueuse!

Message  RIAZUELO le Mer 01 Fév 2012, 14:26

TEIL a écrit:Je croyais que la philosophie de Michel Colomban était pour voler il faut être léger ...

Bien sûr, mais en la matière, il ne s'agit pas de philosophie, mais de respect des lois de la physique !

La question du lest ne se pose que si on a une hélice légère et surtout, si on veut monter à 490 kg de masse maxi.

Dans la définition initiale de l'avion à 450 kg, il n'y a pas de pb de centrage. Ce sont les 40 kg supplémentaires qui posent problème, car ils ne sont pas situés en avant du CG !

On obtient en fait une augmentation de la capacité d'emport de : 40 kg - masse du lest

RIAZUELO

Nombre de messages : 810
Localisation : CHOLET LFOU
Constr./proprio. : Constructeur VLA F-PMTR
Date d'inscription : 23/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

gueuse

Message  TEIL le Mer 01 Fév 2012, 15:01

J'ai bien compris le problème de centrage et l'équilibrage physique.
Mais, plutôt que de "gueuser" et transporter de la masse, sans autre utilité que de ramener la plage de centrage, il serait préférable monter à la place un pébroc pyrotechnique, qui au moins pèse et sert en cas de rupture de la voilure ou de la structure (probabilité faible mais gravité forte), quitte à rallonger le bâti moteur et changer le capotage.
Demander par exemple, l'avis au Concepteur MC.


Dernière édition par TEIL le Mer 01 Fév 2012, 16:34, édité 2 fois (Raison : correction orthographique)

TEIL

Nombre de messages : 7
Localisation : Sartrouville
Constr./proprio. : Luciole MC30 (liasse 19)
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mets une gueuse!

Message  RIAZUELO le Mer 01 Fév 2012, 15:17

C'est une excellente idée, qu'on oublie immédiatement dès qu'on a ouvert le capot d'un MCR motorisé ROTAX ...!

C'est par contre ce qui a été fait sur un ULC avec un moteur JABIRU (puis UL POWER). Le parachute est juste devant la cloison pare-feu dans un compartiment étudié pour ...

RIAZUELO

Nombre de messages : 810
Localisation : CHOLET LFOU
Constr./proprio. : Constructeur VLA F-PMTR
Date d'inscription : 23/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mets une gueuse!

Message  Eïsylendahr le Jeu 08 Nov 2012, 13:43

Mini a écrit:
RG a écrit:
RIAZUELO a écrit:(...) la limite arrière du centrage ... qui est aussi la configuration où l'avion vole le mieux !
Tu pourrais développer un peu ?
Eh bien, dans ton manuel de cours théorique (si tu es pilote avion), tu as dû apprendre que lorsqu'un avion s'approche de sa limite de centrage arrière, il vole plus vite et consomme moins, parce que la traînée diminue. Il est aussi plus manoeuvrant, mais moins stable.
Et inversement quand on s'approche de la zone limite de centrage avant.

Cela répond-il a ta question ?

Dit d'une autre façon, mais somme toute assez proche :

A plus l'avion est centré avant, à plus les commandes sont lourdes et l'avion stable, donc moins réactif (avion de voyage). L'extrème est : manche en butée arrière, impossible de décoller.
A plus l'avion est centré arrière, à plus les commande sont légères et l'avion moins stable, donc très réactif (avion de voltige). L'extrème est : avion totalement incontrôlable par un pilote sans assistance d'un ordinateur, ce qui est le cas des avions de chasse (le F16 américain étant le premier il me semble) et des avions de ligne récents. En simplifiant, le pilote indique à l'ordinateur ce qu'il veut faire en utilisant les commandes et l'ordinateur effectue la manoeuvre. L'avantage : avion plus manoeuvrant, inconvénient : si plus d'ordinateur, l'avion devient incontrôlable.

Eïsylendahr

Nombre de messages : 30
Localisation : 57330
Constr./proprio. : En réflexion - intéressé par Sportster
Date d'inscription : 07/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mets une gueuse!

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum