Le MCRULC est il un ULM ?

Aller en bas

Le MCRULC est il un ULM ?

Message  presto le Mer 13 Déc 2017, 22:36

Bonjour à tous,
Je souhaite avoir votre avis sur l'affirmation suivante :
Une caractéristique des ulm,la Vs0,est définie de telle façon qu'un atterrissage de campagne soit possible en cas de panne moteur avec un minimum de dégats.Ainsi la Vs0 est règlementairement définit à 65kmh.Le MCRULC respecte cette vitesse grace à la sortie de ses volets.La sortie de ses volets donc sa capacité de pouvoir se poser à 65kmh dépend de l'énergie électrique.En cas de panne moteur et électrique,le MCRULC ne peut sortir ses volets et n'a plus la possibilité de descendre à cette vitesse pour vacher.
Le MCRULC ne respectant pas Vs0 65kmh dans toutes les conditions,il n'est pas un ULM.

Raisonnement pour tous les ulm à commande de volets électriques bien sur.

Bonnes réactions

Presto

presto

Nombre de messages : 171
Localisation : LFED Bretagne
Constr./proprio. : ex proprio ULC
Date d'inscription : 20/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le MCRULC est il un ULM ?

Message  marc314 le Jeu 14 Déc 2017, 09:13

On voit que la météo n'est pas trop favorable aux vols ;-)

Prenons aussi le cas d'un ULM ayant ses volets commandés manuellement par câbles. En cas de panne de câble, il ne peut plus braquer les volets et ne respecte plus la vitesse minimale. Il ne serait donc plus un ULM ? Laughing Seuls les ULM sans volet seraient des ULM ?

Sur le fond, quelles sont les motifs d'atterrissage en campagne ? Météo / moteur arrêté ? Ces motifs ne sont pas corrélés à une panne batterie ou commande des volets. Il faudrait 2 pannes indépendantes simultanées...
avatar
marc314

Nombre de messages : 122
Localisation : LFXU
Constr./proprio. : proprio ULC 80CV Blue Line n°407
Date d'inscription : 19/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le MCRULC est il un ULM ?

Message  Mini le Sam 16 Déc 2017, 23:18

Hum...! La réglementation dit qu'un ULM doit avoir démontré une vitesse de sustentation minimum de 65 km/h, mais je n'ai jamais entendu dire qu'elle précisait que c'était dans la perspective d'une panne avec atterrissage en campagne...
Je pense qu'il s'agit-là au mieux d'une interprétation, au pire d'une élucubration !

Mini
avatar
Mini

Nombre de messages : 716
Localisation : LFPU (Moret)
Constr./proprio. : Proprio. VLA n° 36 912S tripale PV électr.
Date d'inscription : 10/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le MCRULC est il un ULM ?

Message  alphacharly le Dim 17 Déc 2017, 08:38

Oui on en sort plus et si tout arrive à la fois il reste la glissade en lisse qui est très efficace.
Oui le manuel de vol ........... Mais j'ai pris soin de répéter cet entrainement avec un moniteur
vieux briscard qui à son époque n' avait pas de volets du tout et on se posait plus souvent
dans les champs. D 112 et J 3. Il a aussi pris soin de me faire un tableau avec vitesse et inclinaison
en fonction de la sortie des volets qui sur ma voilure ne sortent qu'à 30° maxi.
Bons vols à tous en attendant que la sécu rembourse notre plaisir de voler .

alphacharly

Nombre de messages : 105
Age : 77
Localisation : la rochelle 17000
Constr./proprio. : construction amateur ulm
Date d'inscription : 26/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le MCRULC est il un ULM ?

Message  presto le Dim 17 Déc 2017, 19:32

Mini : je crois que si,et cette idée de panne moteur a présidé aux règles ulm au début.Mais,aujourd'hui,est ce toujours d'actualité ? Je crois que non.
Cependant je ne reviens pas sur la valeur de Vs0 65kmh.Et pour cela il faut des volets sur les MCR.
Mais pourquoi affirmer qu'une panne moteur (carburant,mécanique...) entraine automatiquement une batterie insuffisamment chargée pour les sortir ? D'autant qu'entre la panne et la vache il se passe très peu de temps.
Cette affirmation qui semble occuper l'esprit de certains penseurs et législateurs ulm me parait pessimiste.Pourvu qu'elle n'aille pas plus loin.
Presto

presto

Nombre de messages : 171
Localisation : LFED Bretagne
Constr./proprio. : ex proprio ULC
Date d'inscription : 20/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le MCRULC est il un ULM ?

Message  Mini le Dim 17 Déc 2017, 21:14

Presto,

Le mieux est de se référer à la réglementation officielle (source legifrance.gouv.fr), soit :

Arrêté du 23 septembre 1998 relatif aux aéronefs ultralégers motorisés
NOR: EQUA9801294A
Version consolidée au 17 décembre 2017

et notamment son article 2 (modifié par Arrêté du 1er août 2016 - art. 1) :

Est qualifié ULM un aéronef monoplace ou biplace faiblement motorisé, répondant à l'une des définitions de classe suivantes :
(...)
Classe 3 (dite multiaxe)
Un ULM multiaxe est un aéronef monomoteur sustenté par une voilure fixe.
Un ULM de classe 3 (multiaxe) répond aux conditions techniques suivantes :
- la puissance maximale est inférieure ou égale à 60 kW pour un monoplace et à 75 kW pour un biplace ;
- la masse maximale est inférieure ou égale à 300 kg pour un monoplace et à 450 kg pour un biplace, ces masses peuvent être augmentées de 5 % dans le cas d'un ULM équipé d'un parachute de secours, ou de 10 % dans le cas d'un ULM à flotteurs ;
- la vitesse de décrochage ou la vitesse constante minimale de vol en configuration d'atterrissage (VS0) ne dépasse pas 35 nœuds (65 km/h) en vitesse conventionnelle (Vc).


Cette définition vaut pour un ULM en parfait état de vol. Après, si une panne ne lui permet pas une mise en configuration atterrissage, c'est un cas de force majeure, pas une entorse à la définition de base.

C'est comme si un ULM décollait à la masse maxi et passait immédiatement dans une averse d'eau surfondue : les ailes vont instantanément se couvrir d'une épaisseur de glace telle que la masse de l'appareil va augmenter de plusieurs dizaines de kg. Il n'en demeurerait pas moins un ULM, certes en situation d'urgence, mais ULM quand même.

Attention : sur le site de la FFPLUM, il est question d'une condition de charge alaire maxi pouvant remplacer la vitesse de décrochage, mais la réglementation officielle n'y fait pas allusion, et c'est elle qui fait foi !

Mini
avatar
Mini

Nombre de messages : 716
Localisation : LFPU (Moret)
Constr./proprio. : Proprio. VLA n° 36 912S tripale PV électr.
Date d'inscription : 10/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le MCRULC est il un ULM ?

Message  presto le Dim 17 Déc 2017, 22:02

Mini : je suis bien sur ok avec tout cela,valeur règlementation actuelle.
Ce que j'ai évoqué serait un projet d'évolution règlementaire.

presto

Nombre de messages : 171
Localisation : LFED Bretagne
Constr./proprio. : ex proprio ULC
Date d'inscription : 20/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le MCRULC est il un ULM ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum